Vœux Jacqueline Here, maire adjointe de Bellevue

mardi 22 janvier 2019
popularité : 11%


En préambule aux vœux de Jacqueline Here, maire adjointe en charge du quartier de Bellevue, l’association Brest Babel Collectif qui anime des ateliers musicaux a donné une prestation musicale avec deux musiciens de la République Démocratique du Congo (RDC).
Morceaux choisis d’un CD dont l’action a été soutenue par les mairies de quartier de l’Europe et de Bellevue ainsi que le DSU, la Culture, le Conseil départemental, les centres sociaux Horizons et Kaneveden.

Ce début d’année est un moment privilégié pour évoquer les projets qui ont transformé notre quartier en 2018. Concernant les travaux d’amélioration de l’espace public, Brest Métropole a en charge la conception, l’entretien et la rénovation des espaces publics de proximité. Ce travail se fait en lien avec la mairie de quartier, relais des demandes des habitants dans le cadre d’une démarche quotidienne et de la mise en œuvre de démarches participatives.

JPEG

En 2018 les travaux de voirie et d’espaces verts faits ont été réalisés pour un investissement de 326 695€. D’autres services interviennent également sur l’espace public pour l’éclairage public, la propreté, les déchets, l’eau…

Le renouvellement urbain
A l’ensemble de ces travaux s’ajoute la démarche de renouvellement urbain en cours sur notre quartier. Après plusieurs réunions de concertation auxquelles ont participé les habitants, les commerçants, les professions médicales, les associations mais aussi les élus et les services de Brest et de Brest Métropole nous avons pu établir un diagnostic partagé et dégager ensemble les grands enjeux, ceux-ci ont été présentés en réunion publique en avril 2018.
Parmi les priorités, la place Napoléon III, le secteur de Kerbernier (démolition partielle et réhabilitation en étude et réflexion par BMH), l’entrée de Bellevue par l’avenue de Provence, l’amélioration des liaisons entre Le Gorgeu et les rives de Penfeld. Sans oublier le travail lancé sur les transports en lien avec un TCSP (transport collectif en site propre).
Les premières réalisations vont être lancées en 2019 comme l’installation d’un terrain synthétique au complexe sportif de Provence près du nouveau centre commercial et médical des Hauts de Provence qui vient d’être inauguré en fin 2018, des travaux de rénovation énergétique à l’école Aubrac, l’ installation de panneaux photovoltaïques dans les écoles Quizac et Dupouy et d’autres bâtiments du quartier, le réaménagement de la place de Metz, la réflexion sur l’avenir de la dalle du Bergot avec la démolition des anciennes cellules commerciales.
L’année 2019 est essentielle. Avant l’été auront lieu les discussions sur la convention avec l’Agence Nationale de Renouvellement Urbain. Ensuite nous rentrerons en mode projets pour le nouveau Bellevue.

JPEG

Participation des habitants
L’action de la municipalité ce n’est pas que de l’aménagement, c’est aussi une volonté affirmée de participation des habitants, des associations, des institutions au développement de l’attractivité, du bien-être, du lien social… Tout ceci est important dans le cadre de l’opération de renouvellement urbain mais pas que, cela est également essentiel dans les actions que nous menons au quotidien.

Mais c’est aussi le travail qui continue avec les membres des conseils consultatifs :
Commission patrimoine et animation : trois balades en partenariat avec deux associations la PEPSE et BAPAV mais aussi avec le personnel de l ’UBO et encore une animation lors des journées européennes du patrimoine…
Commission cadre de vie : les cheminements piétons vers les rives, la participation à la programmation des travaux dans le cadre de la Gestion de l’espace public et la réflexion sur des aménagements à mettre en œuvre…
Commission communication : une réflexion menée sur comment mieux communiquer sur les actions dans le quartier mais aussi agir sur l’image du quartier à Bellevue et ailleurs par des outils comme le journal de quartier, le site, une page Facebook…
Commission quartier : les actions citoyennes lancées sur le Bergot, Kerbernier et Kergoat pour développer le lien social entre les habitants

Le projet éducatif et citoyen : politique développée au niveau de la ville de Brest sur notamment les chantiers prioritaires mais également politique éducative émergeant des territoires à partir des enjeux du quartier, des préoccupations que l’on souhaite y partager pour définir, et développer une réponse adaptée, cohérente, complémentaire. Le partenariat est le socle essentiel de notre ambition éducative.
Plusieurs groupes thématiques se réunissent régulièrement et en 2019 un projet de formation des acteurs éducatifs à la bienveillance et la communication non violente débute sur Bellevue, il est la concrétisation de réflexions et besoins exprimés par de nombreux partenaires de l’éducation nationale, associatifs, institutionnels… et une action sur le thème « handicap et inclusion » permet le développement de lien entre IME Jean Perrin et les accueils du PL Bergot et de la Maison de quartier. Mais bien sûr d’autres projets ont eu lieu, sont en cours et d’autres en réflexion sur différentes thématiques et domaines artistiques, sportifs, la parentalité, la santé.

Le contrat de ville. Il est animé par l’équipe de développement social sur le quartier et permet de mettre en œuvre notre projet de cohésion social par le développement de nos actions à tous.
Une rencontre a été organisée en novembre dernier entre les partenaires et institutionnels et les associations autour de la santé, un des objectifs du projet de territoire.
Le contrat de Ville c’est aussi les appels à projets, le soutien et l’accompagnement.
Permettez-moi de ne pas citer toutes les actions mais quand même de parler de l’accueil de postes adultes relais qui peuvent être déployés sur les quartiers politiques de la Ville : un poste a déjà été créé et affecté au centre social pour développer le lien social sur Kerbernier, un autre est en projet presque abouti pour travailler la médiation avec les jeunes du collège dans leur établissement et sur l’espace public, dossier accompagné par la déléguée du préfet.
Mais la vie du quartier c’est aussi toutes les actions menées en partenariat avec les associations et partenaires. Par vos propres actions mais également par celles réalisées en commun dans le cadre de Bellevue animation (un exemple, Noël casse la Baraque…) et en 2019 le 23 juin exactement le « Dimanche au bord de l’eau) vous contribuez au bien vivre ensemble et à améliorer l’image de Bellevue.

Bellevue fait le mur. La réalisation de deux nouvelles fresques, l’une sur un des murs de l’université par Wen2 et Pakone, et l’autre sur le local « chaufferie » de BMH rue du Languedoc par Guy Denning. Deux projets mis en œuvre par le collectif « Bellevue fait le mur » et pour lesquelles la participation a été sollicitée soit dans le choix d’une œuvre ou encore par des temps de rencontres et de médiation culturelle entre habitants, scolaires et artistes. Le développement de projets artistiques sur le quartier me semble essentiel et c’est une ambition que je porte en y impliquant les habitants par la découverte, les rencontres, la pratique et l’appropriation des œuvres.
Mais c’est aussi les initiatives des habitants et cette année 2018 nous avons accompagné 4 projets dans le cadre du fonds de soutien aux initiatives citoyennes. Transformer notre quartier, résoudre les difficultés, imaginer des manières nouvelles de faire, renforcer l’attractivité et les solidarités, tout cela demande de la persévérance et de l’ambition, mais aussi des moyens financiers importants de Brest Métropole, de la ville et de nos partenaires .Des contraintes budgétaires et des projets qui imposent parfois de faire des choix, choix que j’assume.

La mairie de quartier. Je suis fière d’échanger avec vous et les élus de terrain afin que les préoccupations des brestoises et des brestois puissent être entendues.
Les mairies de quartier sont en place depuis longtemps, liées à l’histoire (réunion de communes) mais aussi à la volonté des élus d’en faire des vrais lieux de proximité. Des lieux permettant les démarches administratives (cartes de bus, inscriptions à la cantine et aux garderies, cartes d’identité, passeports puis les PACS…) mais aussi prenant en compte les démarches concernant l’espace public et l’enfance. Les agents d’accueil, les ADP, sont des agents à l’écoute, qui accompagnent et orientent les habitants dans leurs démarches .Cet accueil en mairie est renforcé par la présence du Relais petite enfance et du dispositif de réussite éducative et permettent aux usagers de trouver écoute et accompagnement de proximité et de qualité.


Les mairies de quartier sont les lieux favorisant l’émergence de projets adaptés aux besoins du territoire avec notamment l’accompagnement de la chargée de développement (Stéphanie LEON) et une coordination des différentes missions et projets par la responsable de la mairie de quartier (Christine PELLEN). Une mairie de quartier est un lieu de services publics de proximité et j’en profite pour remercier toute l’équipe.