Notre Dame du Bouguen a fété ses 40 ans

mardi 16 février 2010
par  Parlons-en !
popularité : 12%

Samedi 28 novembre 2009 la paroisse de Bellevue a fêté les 40 ans de l’église Notre Dame du Bouguen.

Ce fut l’occasion de rassembler, outre les habitants du quartier, des personnes ayant participé à l’histoire de la paroisse.

La paroisse est née après la guerre de 39-45, alors que les baraques couvraient le plateau du Bouguen. Au milieu d’elles, le 8 décembre, était consacrée une première église-baraque. A partir des années 60, la Z.U.P. de Bellevue se construit : Kerbernier, Kergoat puis les facultés de la toute nouvelle Université de Bretagne Occidentale. Une baraque verte prend le relais de l’ancienne "baraque noire" pour servir d’église au quartier.

La vie de la communauté paroissiale s’étoffe peu à peu : le patronage lancé par M. Raoul, rassemble les enfants de tous les milieux ; tandis que M. Jullien démarre la J.O.C. M. Menez fait équipe avec les prêtres vivant en baraque ; ils se retrouvent tous les vendredis pour prier, partager. La Conférence Saint-Vincent de Paul vient en aide aux plus défavorisés. La congrégation des Filles du Saint-Esprit ouvre l’école Saint-Yves dans les baraques. Les fondateurs de l’époque désirent rester vivre au milieu des gens ; c’est pourquoi ils installent le presbytère en H.L.M., rue Faidherbe, en 1967.

L’église actuelle. Notre-Dame du Bouguen, est inaugurée le 18 mai 1969, lors de la première communion des enfants. Ce sera au tour de Saint-Yves de Quizac en 1971.

On peut admirer à N.D. du Bouguen le triptyque dû au talent du peintre Jim SEVELLEC, qui fait le lien entre la fuite en Egypte de la Sainte Famille et les malheurs des Brestois pendant le siège et l’exode. Tout s’achève bien, heureusement, par la paix et le bonheur retrouvés. Ce triptyque, à l’origine installé derrière le cœur de l’église en baraque, est un peu pour le Bouguen-Quizac un symbole de continuité et de fidélité envers le travail pastoral accompli depuis les origines.On vient de remettre aussi en valeur dans l’église un chemin de Croix peint par André Meriel Bussy, datant de 1949, de stlyle cubiste-figuratif, et restauré par les soins de paroissiens : Jean Vourch, Jean Le Bars et Claude Mary


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 23 novembre 2014

Publication

354 Articles
21 Albums photo
Aucune brève
14 Sites Web
110 Auteurs

Visites

172 aujourd'hui
100 hier
210982 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés