Donner une seconde vie aux objets

samedi 5 janvier 2019
par  H. Despré
popularité : 15%

Un peu d’R : donner une seconde vie aux objets

La Recyclerie Un peu d’R récupère tous les objets et appareils inutilisés pour les remettre en circuit.

Quels objets ?

  • Meubles, literie, vêtements, électronique, vaisselle, informatique, jouets, etc. tout ce qui est en bon état et en état de fonctionner peut être réutilisé. Les meubles sont réparés et relookés.
  • Chacun peut venir déposer ses objets et matériels au nouveau local (entrepôt et boutique) 14 rue Gay Lussac (Lambézellec). L’enlèvement à domicile est également possible : contacter le 09 72 47 71 93 ou 07 82 42 84 42.
  • Ce qui n’est pas réutilisable (matériel en panne ou obsolète) est récupéré par Eco Systèmes en contrepartie d’une contribution au tonnage à la recyclerie.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les équipements de première nécessité sont vendus de manière prioritaire à tout petit prix aux personnes qui en ont le plus besoin sur prescription d’un travailleur social ou d’une association comme la CLCV, CSF ou Agir. Dans ce cadre, par exemple, un ordinateur complet est vendu 80 € avec une garantie d’un an. Ces ordinateurs proviennent du parc des entreprises et collectivités qui changent leur matériel tous les 5 ans.
  • Chacun peut aussi venir acheter à la boutique 14 rue Gay Lussac.

Une équipe pour la solidarité

  • Fin 2018, Un peu d’R emploie 8 salariés, 4 personnes en service civique et abrite un atelier d’insertion de 10 personnes. Une quarantiane de bénévoles actifs soutiennent l’association. Un peu d’R travaille en collaboration avec les autres associations caritatives brestoises.

Horaires d’ouverture
Lundi de 14h30 à 18h00 - Mardi à vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h00 - 1er samedi du mois de 10h00 à 16h00 - Se renseigner en téléphonant. Des modifications peuvent subvenir.


  • Toute personne dans le besoin est invitée à se rapprocher d’un travailleur social (assistante sociale, conseiller emploi, association) pour s’équiper à très bas coût en matériel de première nécessité.
  • Tout le monde peut se rendre à la boutique rue Gay Lussac pour donner une seconde chance aux objets et matériels.
    Delphine Le Gentil, Elise Galliou et Cassandre Le Dall, salariées, à la Maison de quartier le 26-11-2015

Un peu d’R