Canot de l’Empereur

dimanche 6 janvier 2019
popularité : 23%

Le canot de l’empereur date de 1810 et a été construit à Anvers pour la visite de Napoléon 1er et Marie Louise (01/05/1810) d’après des plans de Guillemard et construit par le maitre charpentier le Théau.
Il est arrivé à Brest probablement en 1819 (d’après une note de Levot).
Il est ressorti le 09/08/1858 pour conduire l’empereur Napoléon III à terre depuis le vaisseau La Bretagne, puis le lendemain pour une visite de l’arsenal. Le 11/08/1858 l’empereur et l’impératrice l’utilise pour faire la visite du Borda et de la Thétis.
Le canot est remisé jusqu’en 1902 ou il fut utilisé pour la visite du président Loubet qui embarqua sur le Montcalm pour se rendre en Russie.
Il ressortit du hangar de l’Arrière-garde en 1922 à l’occasion du triomphe de l’école navale.
Il fut relégué de nouveau jusqu’en 1928 ou il fut exposé place du château lors de la foire exposition.
Le 12/04/1930 il quitte la cabane de l’Île factice pour rejoindre son nouvel abri porte Tourville.

Le canot de l’Empereur
Article de Pierre de Kersanton, La Dépêche de Brest du 13-5-1943

Au début de la seconde guerre mondiale pour sa sécurité il est déplacé une nouvelle fois en amont de la Penfeld vers l’Île factice.
Il aurait pu finir sous les bombes qui anéantirent Brest à la fin du deuxième conflit mondial. Le miracle veut que le musée de la Marine soit alors en cours de constitution au Palais de Chaillot ; l’espace n’y est pas compté : l’embarcation impériale peut en être le fleuron pour le premier salon de la marine. Sous la protection des autorités allemandes, le canot quitte Brest le 9/05/1943. D’abord transporté par chaland, il est amarré à un wagon SNCF. Le voyage en train dure huit jours : de la gare de Brest à la gare Montparnasse les voies sont volontairement désertées, car ce convoi exceptionnel ne peut croiser d’autres trains. La traversée de Paris en camion est un vrai spectacle pour les badauds. Toute l’opération est contrôlée, mesurée, minutée, mais à Chaillot rien n’est prévu pour permettre au canot d’entrer dans le musée : les portes sont trop étroites !

Plus de deux années de négociations vont être nécessaires pour trouver une solution, pendant lesquelles le canot est stocké en extérieur sous un abri en bois sommaire. Enfin, en août 1945, une énorme brèche est ouverte dans le mur du Palais de Chaillot et, tout doucement, le canot impérial entre dans le sépulcre dont on pense qu’il n’en ressortira jamais.
Mais, le 31/03/2017, le musée de la Marine à Paris ferme ses portes au public pour d’importants travaux de rénovation. L’ambition est de réinventer le musée de la Marine pour construire le grand musée maritime français du 21e siècle. Il est alors décidé de transférer le canot de l’Empereur à Brest et un mur est percé en 2018, comme en 1945, pour permettre sa sortie. Il est transporté sur un plateau surbaissé de semi-remorque et il faudra 3 jours au convoi sécurisé pour rejoindre Brest le 17/10/2018 et plus précisément le site des Capucins, dans la salle des Machines. Après une période d’adaptation aux nouvelles conditions d’hygrométrie, la phase de restauration sera visible par le grand public.


Documents joints

Le canot de l'Empereur rejoint son port (...)